Coaching homme & psychothérapeute – Etre un homme aujourd'hui, coaching de vie à Strasbourg

Ejaculation précoce

Avr 19

Ejaculation précoce

Vous jouissez trop tôt ?

C’est gênant. On parle d’habitude de la frustration de la femme, mais on oublie que c’est très frustrant aussi pour l’homme. Car c’est frustrant aussi pour l’homme d’écourter la relation sexuelle.

La première motivation pour changer, c’est de rechercher le bonheur dans la relation sexuelle. Or on n’est pas heureux tout seul. Dans la sexualité le bonheur n’existe que dans le partage.

C’est aussi votre estime de soi qui est en jeu. Laisser le temps à sa partenaire d’aller jusqu’à sa jouissance, c’est atteindre la maitrise de soi, ce qui est un motif légitime de fierté.

Il n’y a pas de remède miracle…

…Mais des cas différents selon que vous jouissez immédiatement, où jusqu’à trois minutes après la pénétration. D’où forcément des approches différentes.

Que faire pour durer plus longtemps avant de jouir?

C’est une affaire de stabilité émotionnelle.

La stabilité émotionnelle est mesurée par le quotient émotionnel. Il s’agit de la capacité à ressentir consciemment ses émotions et les gérer. De même avec celles d’autrui. Savoir garder le contrôle de ses émotions et ne pas ressentir directement l’émotion de l’autre, comme si c’était la sienne propre, c’est fondamental dans le rapport sexuel. C’est garder sa distance, son quant à soi. Cela peut paraître étonnant, puisque la relation sexuelle est aussi l’union de deux personnes. Mais qui restent distinctes.

Au fond cela nécessite d’avoir intégré dans son être, émotionnellement et dans son corps que l’autre est un être radicalement séparé et donc vous, vous devez vous sentir comme un être séparé.

C’est une affaire de positionnement masculin.

Pour devenir stable, vous avez besoin de vous enraciner.  C’est un travail corporel.  C’est un travail sur sa vie.  C’est un travail sur votre identité, sur votre généalogie. Cela consiste à savoir qui vous êtes et faire des choix de vie en fonction de ce qui vous correspond.

C’est devenir un être indépendant, bien dans sa peau, bien dans son être, bien dans sa vie. Aligné : votre patrimoine, ce que vous êtes, ce que vous faites. Le passé le présent l’avenir.

C’est devenir le maître dans votre vie, votre propre maître. Condition de la maîtrise de soi quand vous agissez dans le corps de votre femme, ou de votre amante d’un soir.

C’est apprendre à sentir quel est votre vrai désir. Et dire non. Dire non pour pouvoir dire vraiment oui : oui à la femme que vous désirez, qui vous dit oui et qui vous incite ou vous autorise à aller vers elle.

Affirmez votre virilité.

Virilité ? Masculinité ? Pourquoi y a-t-il deux mots différents ? Quelle est la différence avec le masculin. La virilité, cela concerne la sexualité proprement dite. C’est pouvoir bander et pénétrer, et rester. Tenir le coup, pour laisser à votre partenaire le temps de monter…

La virilité suppose une certaine forme d’agressivité car faire l’amour avec une femme c’est introduire en elle son organe. Cette agressivité consiste à être actif et à l’initiative, et un peu plus, sinon il n’y aurait pas de différence entre un homme et une femme, car une femme peut aussi être active et à l’initiative. Ce plus est est en rapport avec la pénétration.

A ne pas confondre cette agressivité avec la brutalité et la violence. C’est une agressivité maitrisée et qui n’est pas dirigée contre l’autre, mais qui vous permet d’aller vers l’autre.

Et la virilité c’est aussi une forme de détachement, fondement de la stabilité émotionnelle. Détachement qui repose sur l’extériorité de l’homme par rapport à la vie qui se trame dans l’enceinte de la femme.

Situez-vous clairement du côté du pôle masculin !

Dans votre vie, assumez les caractères et les valeurs du masculin, par exemple la musculature, la force, et non la violence. Pour éviter la nuance péjorative de « stéréotypes » appelons-les « codes ». Vous pouvez jouer avec les codes du masculin à condition de ne pas les refuser et d’être à l’aise avec eux.

En cinq séances vous aurez les bases du changement que vous avez à mener.

Voici les bases: Comprendre:  repérer les analogies entre comportement sexuel et comportement dans la vie, et les indices de fragilité émotionnelle. Améliorer son état de présence. S’enraciner. Conscientiser et affirmer ses valeurs et ses racines. Intégrer la dissymétrie entre les sexes et définir sa masculinité, dans les comportements quotidiens. Questionner le sens que vous donnez à la sexualité.

Prendre contact:

About The Author

Abonnez-Vous à notre Newsletter

Recevez régulièrement des articles vivants sur le masculin aujourd'hui des informations et des conseils