Coaching homme & psychothérapeute – Etre un homme aujourd'hui, coaching de vie à Strasbourg

Masculin. Virilité. Cassage de gueule.

Nov 23

Masculin. Virilité. Cassage de gueule.

Aïe ! la femme au volant !

Est-ce que cela vous est arrivé d’observer les conducteurs de voitures avec le passager où la passagère un jour de départ en vacances un weekend, en famille, c’est-à-dire là où le couple se retrouve vraiment le couple, hors de tout contexte professionnel ; quelle est la proportion hommes / femmes au volant ? environ 90 % des fois c’est l’homme et pourtant  les statistiques montrent que vous avez plus de chance d’avoir un accident si c’est un homme qui conduit que si c’est une femme.

Et pourtant lorsqu’il y a le choix, dans la très grande majorité des cas c’est l’homme qui est au volant, alors ils sont fous ?

Mais conduire c’est diriger. Et les hommes aiment diriger!

Le sexe et le genre.

Ce matin je relisais un article d’un recueil de Catherine Vidal cerveau sexe et idéologie. S’appuyant sur les recherches les plus récentes, elle établit qu’il n’y a aucune différence anatomique entre le cerveau des femmes et le cerveau des hommes, qui expliquerait certaines dispositions respectives des femmes et des hommes.

Le cerveau est malléable il se construit dans les interactions et lorsqu’un homme et une femme s’exercent à une même activité, cela provoque pareillement la création de connexions dans le cerveau qui vont permettre aux deux, homme ou femme, d’avoir une aptitude particulière dans cette activité, pour laquelle ils se sont entraînés, la cuisine, tel ou tel sport, parler, et cetera…c’est le courant politique des genres, qui tend à affirmer que les différences de comportement sont entièrement culturelles.

Vive la différence !

Il y une chose que ces gens, ceux de ce courant de recherche sur les sexes et les genres, n’ont pas compris. Les différences s’expliquent aussi tout simplement parce que les hommes ont besoin, et les femmes aussi de leur côté, de se sentir différents, concrètement différents, pratiquement différents, une mère mais aussi un père sont contents en observant par exemple leur fille qui commence à grandir ah c’est bien une fille, et si c’est un garçon Ah c’est bien un garçon. Et quand les différences n’existent pas on les crée. car on en a besoin pour exister, et se construire.

On désire ce qui est différent.

Qu’est- ce qui nous fait venir les uns vers les autres c’est le désir, or on aime ce qui nous est semblable, on désire ce qui est différent. La différence des genres, et la coïncidence entre le sexe et l’identité de genre, sont donc nécessaires. Même si c’est artificiel, idéologique, culturel la différence des genres, sinon cela ne marche pas entre un homme et une femme.

Il vaut mieux être complémentaire,

et cela pour une raison simple: on a besoin d’être complémentaires. Si on ne l’est pas, complémentaires, on est en rivalité, ce n’est pas bon la rivalité : regardez deux hommes sur la route au volant qui s’injurient mutuellement abrités derrière leur carapace en acier et si c’est en ville, et qu’ils peuvent descendre, ils vont même se taper sur la figure ; ça c’est la rivalité ! A éviter ! cela ne vous grandirait pas, même si c’est vous qui lui cassez la gueule à l’autre con ! Encore pire !

Suivezdonc avec modération ceux qui voudraient que vous cultiviez votre féminin.

Cultivez d’abord votre masculin.

C’est à dire cultivez vos quatre archétypes du masculin: le guerrier,le protecteur, le mage, l’amant. J’ai commencé par le guerrier, parce que c’est mon humeur du moment, et j’ai fini par l’amant parce qu’est le meilleur, et que l’union d’un homme avec son épousée, et peut-être aussi l’inverse, a une portée cosmique.

Le masculin à votre manière. Mon point de vue c’est qu’il est possible d’être dans la virilité sans dominer la femme, sans prétendre être supérieur.

Et apprenez ensuite tout ce que vous pouvez apprendre des femmes, de votre femme.

Domination masculine

différences ne veut pas forcément dire domination mais il est de fait que les hommes ont dominé les femmes et que c’est encore le cas largement. Même dans des pays où l’égalité proclamée existe en droit, dans certains domaines les hommes sont une majorité écrasante, par exemple dans les directions d’entreprise. Alors que l’apport des femmes y est décisif, quand elles y sont.

Mais de quoi les hommes ont-ils peur ?

Pourquoi donc les hommes ont-ils besoin de dominer leur femme et collectivement de dominer les femmes et même de les soumettre ?

Par peur ! par peur au fond de perdre leur position.

Transmettre

La première raison est que les hommes sont dépendants des femmes pour assurer leur descendance. C’est la femme qui porte l’enfant, elle peut s’en aller, garder les enfants pour elle seule ou bien aller vers un autre homme ; or la transmission c’est un désir très profond, très puissant et plus chez l’homme que chez la femme tout simplement parce que la femme transmet la vie, c’est  énorme, tandis que nous les hommes, la vie ne passe pas par nous, sauf quelques gouttes de sperme, elle passe par elle, alors on a besoin de transmettre autre chose, la culture, l’appartenance ethnique, la religion, et pour cela, on a besoin d’avoir ses enfants avec soi et pour certains, en particulier ses garçons ça c’est la première raison. Les hommes vont jusqu’à mettre leur femme derrière les barreaux chez elle, et, dans la rue, dans une prison noire.

L’homme, sa femme, et sa mère.

La deuxième raison c’est que l’homme est né d’une femme, sa mère, qui lui a donné les premiers soins alors qu’il était fragile et totalement dépendant, et qu’il a besoin de s’en détacher et même de s’en séparer définitivement. Ce n’est pas toujours assuré ; quand la femme domine dans un couple, l’homme risque de retrouver la relation qu’il a eue avec sa mère et vous savez bien que cela tue la relation de couple, qui nécessite deux personnes matures. Pour cette raison, il était de tradition que dans un couple la femme soit moins âgée que l’homme, et plus petite de taille, cela rassure l’homme.

Comment faire avec tout cela ? Être masculin en reconnaissant finalement la supériorité d’une femme dans certains domaines ; beaucoup d’hommes qui dans le monde réussissent le font grâce à leur femme et on ne le sait pas.  

Accueillir le féminin sans condescendance ni mépris, comme on accueille la beauté. En même temps d’accepter, même s’il s’agit de représentations uniquement, de satisfaire le besoin d’une femme de se sentir protégée, de sentir qu’elle s’appuie sur son homme, elle aime mettre sa tête sur son épaule et se rassurer. Alors qu’en fait elle se débrouillera aussi bien sans vous.

L’homme assure et prend sa place

Cela vous donne, vous les hommes, d’assurer, pour qu’une femme puisse venir poser sa tête sur votre épaule. Pour assurer soyez compétents dans tout ce que vous avez à faire, si vous ne l’êtes pas, devenez-le ; bref prenez votre place et celui qui veut vous la prendre, votre place, vous lui cassez la gueule, d’accord?

Pour plus de clarté au sujet de la virilité et du masculin:

Masculin.Virilité. C’est quoi?

About The Author

Articles Informations Abonnez-vous

Recevez régulièrement des articles vivants sur le masculin aujourd'hui, des informations et des conseils

Merci de vous être abonné à nos actualités. Vous recevrez bientôt nos informations et vos premiers articles.