Coaching homme & psychothérapeute – Etre un homme aujourd'hui, coaching de vie à Strasbourg
Jan 14

Deux dangers menacent chaque jour l’humanité…

L’homme et la femme.

Je commence par la femme, car la vie de chacun de nous a commencé dans l’enceinte d’une femme. C’est une protection comme la ville dans ses fortifications. Le futur être, homme ou femme, entièrement dépendant s’y nourrit, s’y love, y fait ses premiers mouvements.

Le danger c’est qu’une enceinte cela peut être un enfermement, c’est que la femme fasse du fils issu d’elle un éternel dépendant,et de sa fille, une éternelle rivale de l’homme. Cela met en danger leur capacité à prolonger la formidable aventure humaine.

Et maintenant l’homme ? la violence, le viol, la destruction de la planète, le meurtre, la guerre, le syndrome de toute-puissance, le refus absolu de la différence au point de vouloir contraindre ou exterminer l’autre, en toute bonne conscience,c’est surtout lui.

Un homme rêve de dominer le monde (sa mère), et souvent croit à son rêve. Une femme voudrait garder son petit, et rester tout pour lui, en toute bonne conscience. Ce sont deux manières de détruire l’humanité. L’une en tuant, l’autre en empêchant de vivre.

Deux secours chaque jour sauvent l’humanité de la destruction et de l’inhibition, la femme,et l’homme.

 Je commence par l’homme. L’homme prend sa femme dans ses bras, la détourne avec amour de son petit et lui dit : non tu n’absorberas pas ton fils, ta fille. Il la rassure : tu n’es pas seule, je suis là.

 La femme se love dans les bras de son homme, avec amour, et ainsi elle le rassure : je ne te domine pas. Elle pourrait lui dire aussi tu ne tueras point, mais cela a déjà été dit par une personne beaucoup plus autorisée, sans effet évident.

Par contre cette phrase de Bruno Bettelheim dans Survivre: on ne peut pas changer le monde, on ne peut que se changer soi-même.

Et cela change le monde.

https://www.etre-un-homme-aujourdhui.com un site pour aider les hommes à trouver leur positionnement personnel authentique.


 (La formule en titre est de Paul Valéry. La version originale est : deux dangers menacent sans cesse l’humanité, l’ordre et le désordre.)


About The Author

Abonnez-Vous à notre Newsletter

Recevez régulièrement des articles vivants sur le masculin aujourd'hui des informations et des conseils