Coaching homme & psychothérapeute – Etre un homme aujourd'hui, coaching de vie à Strasbourg
Fév 14

Ce qu’une femme attend d’un homme

Est-ce que vous vous êtes déjà posé la question ?

 D’après vous, qui avez peut-être déjà rencontré la femme de votre vie, ou qui voulez la rencontrer…ou encore pour vous qui ne vous projetez pas si loin, quelles sont les attentes d’une femme dans une relation de couple avec un homme?

Le masculin, le féminin, et l’attente

Déjà le mot attente introduit une différence entre les hommes et les femmes :

Sur l’attente des femmes, si vous faites une recherche vous avez neuf réponses.

Tandis que si vous posez la question symétrique pour les hommes, on trouve huit réponses mais seulement trois contiennent le mot attente, et les autres disent « aimeraient »,« vouloir ».

Cela rappelle les bals d’autrefois : les femmes se mettent autour de la salle de bal, et elles attendent qu’un homme les invite. L’homme est à l’initiative.

Cela vous dit que les positions masculine et féminine ne sont pas symétriques. Ici le mot clé c’est attente. Dans la relation de séduction, les femmes sont dans l’attente, cela donne aux hommes une responsabilité spécifique.

Il existe un positionnement masculin comme il existe un positionnement féminin. C’est important de le reconnaître, sans se laisser impressionner par les idéologies qui tendent à nier les différences au nom de l’égalité.

Voulez-vous assumer cette responsabilité ?

Si oui allons plus loin…

…et examinons ce que les femmes souvent reprochent aux hommes :

Ce que des femmes reprochent aux hommes.

Il ne m’écoute pas.

Selon une étude britannique sur la capacité d’écoute des femmes par les hommes, en moyenne un homme est capable de maintenir son attention 6 minutes lorsqu’une femme lui parle de ses sentiments de ce qui l’intéresse, contre 15 minutes lorsque le sujet l’intéresse, par exemple le sport.

Malheureusement cela confirme certains stéréotypes masculins.

A l’opposé si on observe des couples en formation au café ou dans une brasserie, on voit souvent une femme qui parle d’elle de ses expériences, de ses problèmes, et un homme qui écoute, qui le manifeste par des signes et des expressions, et par des interventions, des avis, bref il est en posture coach ! soyez donc un peu coach.

 Premier précepte : soyez sincèrement à l’écoute. Pour cela, travaillez votre état de présence.

Il n’est pas attentionné.

« Quand je reviens de chez le coiffeur il ne le remarque pas. De même quand j’arrive avec un nouveau chemisier, ou quand j’ai acheté quelque chose pour la maison. »

 Un homme doit pouvoir couper son esprit de toutes ses préoccupations pour être capable d’une attention exclusive, c’est l’écoute, mais aussi l’observation : être attentif aux changements, coiffure, vêtements, anticiper les besoins, être attentif à ce qu’une femme apporte dans l’environnent quotidien, parce que c’est prendre en considération sa partenaire.

Stephen Covey (Les sept Habitudes…) a créé la métaphore du compte affectif. Toutes les attentions, tous les compliments que vous faites augmentent votre compte affectif.

Si vous ne valorisez pas votre partenaire, sincèrement, c’est peut-être que vous avez à cultiver votre estime de soi.

Deuxième précepte: développer votre estime de soi.

Il n’est pas autonome,

Il ne prend pas d’initiative, il ne fait pas ce qu’il a à faire, il n’assure pas”. Cet homme-là manque de maturité, et d’expérience.

Probablement dans sa famille, enfant il a eu comme modèle un père qui n’était pas autonome, ou qui n’était pas présent, et à l’école on lui a rarement donné l’occasion de prendre l’initiative.

La clé ici est de sortir du chemin déjà tracé. De ne plus réagir à ce qui vous arrive, mais provoquer les événements.

Cela nécessite tout simplement que vous ayez un projet personnel. Il vous anime, il donne sens à tous vos actes et à vos paroles, vous n’êtes plus en réaction, parce que c’est vous qui déterminez ce qui vous arrive.

Troisième précepte: définissez votre projet de vie, mettez vous en route.

Il n’est pas drôle,

  « On se marre pas avec lui. »

Là chacun fait ce qu’il peut, mais il est possible de s’améliorer, car l’humour n’est pas un don de naissance. Il est associé à une caractéristique du positionnement masculin.

L’humour nécessite le détachement, et le détachement est rendu possible par la position d’extériorité. On peut l’acquérir par mimétisme de son père si on a eu un père qui avait de l’humour.

Si vous manquez d’humour, si vous avez le sentiment d’être un peu coincé, c’est que vous êtes trop attaché et vous manquez de la distance nécessaire.

Il est possible à l’âge adulte de reconstruire ce qui s’est mal fait dans votre enfance et votre adolescence. Là encore cela exige un travail de fond.

Quatrième précepte: développez votre masculin .

« Au lit il ne tient pas le coup »

Cela va trop vite, vous ne contrôlez pas. C’est le cas d’une forte proportion des hommes. Or une femme attend d’un homme qu’il assure et qu’il lui laisse le temps…Prendre le temps, c’est reconnaître l’existence de l’autre,

Posez-vous alors la question : est-ce que vous n’êtes pas aussi comme cela dans vos relations en général ? Pressé. Vous ne sentez pas vraiment la personne, vos n’êtes pas vraiment connecté à elle ou lui.

La vérité c’est que cette lacune vient d’abord de la conscience que vous avez de vous. Encore une fois la solution est de construire en vous un socle personnel solide.

C’est simple. Voici trois questions auxquelles vous devez construire une réponse dans votre vie : D’où viens-je ? Qui suis-je ? Où vais-je ?

Cela vous parait des questions banales. En réalité ce sont des questions de fond car il s’agit de votre identité, de votre socle personnel.

Cinquième précepte: construisez votre socle personnel.

Et maintenant voici ma réponse à la question que j’ai posée :

Ce qu’une femme attend d’un homme, ma version de coach masculin :

Voici cinq valeurs essentielles qu’une femme attend d’un homme, dans la plupart des cas :

  • L’écoute.
  • La fidélité.
  • L’initiative
  • Une sexualité heureuse.

Voici cinq objectifs que vous devez atteindre pour être en mesure de répondre à l’attente d’une femme.

1 D’abord reconnaître que les attentes d’une femme sont légitimes, c’est-à-dire s’enlever de la tête des jugements du type, des conversations de bonnes femmes, comme une femme dirait « des trucs de mecs. » Et être attentif à ses besoins.

2 Être bien. Conscientiser et satisfaire ses propres besoins, un préalable pour être attentif aux besoins d’une autre.

3 Travailler l’estime de soi : la tendance à la dévalorisation d’autrui et l’incapacité à être à l’écoute proviennent souvent d’un manque d’estime de soi.

4 Développez votre état de présence. Indispensable pour être vraiment à l’écoute, de votre femme ou fiancée, de vos enfants…de vos collègues de travail…

5 Définir votre positionnement masculin authentique. Le vôtre cela veut dire qu’il n’existe pas de norme. Chacun fait preuve de créativité et fait avec ce qu’il est.

Ce dernier est point est crucial. On a l’habitude de le rencontrer avec le « devenir soi » : sortir des schémas, des stéréotypes, et des projections parentales et se construire comme un être unique et authentique. C’est aussi reconnaître assumer et développer sa différence.

Et c’est une condition pour avoir vraiment le sentiment d’exister.

L’article suivant développe  ce point décisif pour répondre aux attentes d’une femme : devenir soi, c’est à dire reconnaître assumer développer sa différence, c’est répondre en actes à ces trois questions.

Quelles sont les huit conditions pour devenir soi, conscient et déterminé dans l’action?

Quels sont vos repères pour définir son masculin et pour s’y affirmer ?

Quels choix s’ouvrent devant vous si vous voulez changer?

Copyright © 2019 ELIEZER, All rights reserved.

About The Author

Articles Informations Abonnez-vous

Recevez régulièrement des articles vivants sur le masculin aujourd'hui, des informations et des conseils

Merci de vous être abonné à nos actualités. Vous recevrez bientôt nos informations et vos premiers articles.