Coaching homme & psychothérapeute – Etre un homme aujourd'hui, coaching de vie à Strasbourg
Oct 27

Recherche l’amour

Vous aussi vous recherchez l’amour?

Voici le désir profond le plus répandu et le plus spontané : trouver son sa partenaire pour vivre ensemble.

Mais il existe une dissymétrie assez forte entre les attentes d’un homme et les attentes d’une femme.

Et quand le besoin d’amour devient pressant ou obsédant, méfions-nous …

Est-ce qu’on n’est pas en train de chercher à combler un vide que l’on doit remplir d’abord de soi-même ?

Est-ce qu’on ne prend pas le risque de s’engager dans une relation fusionnelle?

 Plusieurs choses à savoir

1 Les différences entre les attentes féminine et masculine. 

En général. 

Pour les femmes, plus que pour les hommes, fonder une famille, avoir des enfants, c’est vital, existentiel. 

 Pour les hommes souvent l’objectif professionnel passe avant la famille et avant les enfants. Dans le quotidien. Mais au fond le désir d’une femme, d’une famille, d’enfants, est aussi puissant.

 Il est très fréquent que des femmes se plaignent du peu de présence de leur mari ou de leur compagnon.

Tandis que les hommes expriment le sentiment que la famille et les enfants sont un frein pour leur accomplissement professionnel…

…Dans le quotidien. Mais au fond le désir d’une femme, d’une famille, d’enfants, est aussi puissant.

Ou bien ce désir leur vient plus tard.

Encore une fois, cette différence, comme je l’ai écrit dans différents articles et différentes pages de site, cette différence est structurelle, bien qu’elle s’exprime de manière très diverse selon les individus.

Du côté de l’homme un sexe extérieur, du côté de la femme un sexe intérieur. Quant à la suite, la gestation, l’homme lui reste extérieur, tandis qu’une femme la vit dans son corps, de tout son être. Cela influence les attitudes devant la vie. Un homme est souvent plus dans l’action. Une femme plus dans l’intériorité.

2 Rencontrer l’amour de sa vie: ne pas se presser.

Que ce soit pour une femme ou pour un homme avant de s’engager dans une relation de couple qui potentiellement durera toute la vie il vaut mieux avoir vécu préalablement des expériences de vie multiples de sorte d’être capable de mieux se connaître, mieux comprendre l’autre sexe, et mieux gérer la relation et en particulier la relation de couple.

Ne pas se presser aussi pour une autre raison :  s’assurer que cet homme-là est le bon que cette femme-là est la bonne !

3 Couple: Être indépendants.

 Tous deux, homme et femme, doivent être indépendants, sur deux plans bien déterminés :

Séparé des parents.

  Rester proche de ses parents, c’est un signe de manque de maturité, et c’est un risque de voir les parents intervenir dans la vie du couple. On peut se sentir coupable de s’éloigner des parents: l’appui d’un coach aidera à désamorcer la culpabilité.

Et indépendants financièrement.

Les rapports d’argent, un tabou quand on parle de couple, conditionnent inconsciemment les relations, et génèrent si on n’en est pas conscient, des rapports de force.

4 Couple : être d’accord.

 Ce n’est pas seulement dans la sexualité qu’un homme et une femme en couple s’unissent. Mais dans un mode de vie, des valeurs : un minimum c’est être d’accord pour l’éducation des enfants à naître. Mieux vaut en parler avant de s’engager.

Dans l’ancienne société d’avant la révolution industrielle il existait trois étapes dans la formation d’un couple; prenons les dans l’ordre inverse:  le mariage, la dernière, la deuxième les fiançailles, pour commencer les accordailles : les parents (en fait les pères des deux familles) se mettaient d’accord sur ce que chacun mettrait dans la corbeille. Pour le reste il y avait peu de chances que les fiancés ne soient pas de même culture, même religion, même milieu social.

Rien à voir avec la situation actuelle! La population d’un même pays est d’une diversité incroyable. Puisque les pères ne décident plus, mais les amants, à eux de vérifier qu’ils sont d’accord avant de s’engager.

5 Laissez faire laisser venir.

Je veux dire par là au lieu de se mettre en recherche de son partenaire, laisser venir: dans différents milieux on fait sa vie, on fait des rencontres et on rencontre plus ou moins rapidement la personne que l’on attend.  Celle dont on sent l’attirance le bien-être qu’on éprouve en sa présence, la sécurité qu’il dégage, la confiance qu’on peut lui apporter. Et avec laquelle on est d’accord sur l’essentiel.

La condition pour que tout cela aboutisse à une union réussie c’est la maturité de chacun des deux  partenaires,  c’est que chacun ait évolué  soit devenu adulte,  devenu soi-même.

Ainsi on en revient à ce préalable cette formule archi rabattue sur le web  et cependant profondément vraie:  c’est devenir soi.

 Être soi, c’est être différent, c’est se sentir exister comme un être unique et séparé.

Avant de s’engager pour la vie soyons d’abord soi-même, unique donc différent, séparé, indépendant, contactons notre être profond, apprenons à nous positionner en femme / en homme.

About The Author

[mc4wp_form id="866"]