Coaching homme & psychothérapeute – Etre un homme aujourd'hui, coaching de vie à Strasbourg

Passer à côté de sa vie, c’est possible.

Rater sa vie, faire fausse route dès sa jeunesse, c’est assez répandu.

95% des personnes âgées interrogées dans les maisons de retraites disent qu’ils (elles) n’ont pas eu la vie qu’ils (elles) auraient souhaitée.

Voici ce que disent des hommes encore jeunes qui craignent de rater leur vie.

Celui-ci n’ose pas aller au contact : mon problème c’est que j’ai trop PEUR d’aborder les femmes, même si j’ai tout ce qu’il faut pour être beau gosse.
Je m’étais promis aujourd’hui d’aller aborder une fille pour avoir son numéro, je préparais ma phrase d’approche, tout était prêt mais quand vint le passage à l’action c’est le blocage.

Et un autre : je suis quelqu’un de très solitaire, et je ne sais pas quoi faire de ma vie, je n’ai pas confiance aux autres ni en moi, je pense être trop gentil avec les gens, je n’arrive pas à m’imposer, je respecte la vie de chacun mais ce n’est pas réciproque, au travail je ne communique pas, car j’ai peur des reproches.

Ces hommes ont besoin d’aide, mais ils hésitent…l’orgueil ?

Voici les cinq maux psychologiques dont souffrent 40% des hommes

qui expliquent que des hommes ne réussissent pas et passent à côté de leur vie. Ce sont les maux dont ils souffrent.

  • L’inhibition
  • L’anxiété (ou l’angoisse)
  • L’addiction
  • La dépression
  • Les troubles sexuels.

Quel est le point commun entre ces cinq maux ?

C’est que tous mettent en jeu votre relation à l’autre.

Or la réussite ou l’échec dans sa vie est lié à la capacité à entrer en relation, à conduire une relation mutuellement valorisante. Car tout dans la vie d’un être humain est relationnel, et jusque-là il n’y a pas de différence entre un homme et une femme.

Passer un entretien d’embauche. Aborder une femme qui vous attire et que vous avez envie de connaître un peu plus. Se sentir présent dans un groupe de copains ou d’amis et ne pas être celui que l’on n’entend jamais. Avoir un réseau d’amis. C’est se sentir exister.

 Alors où est la différence de ce point de vue entre les hommes et les femmes ?

La différence est que, dans la relation amoureuse, il est attendu de l’homme qu’il prenne l’initiative. Dans les bals d’autrefois les femmes « font tapisserie » et attendent qu’un homme l’invite.

Dans la sexualité les organes sexuels sont pénétrants ou pénétrables, c’est l’un ou l’autre. C’est l’organe mâle qui pénètre.

La différence c’est que pénétrer c’est traverser une limite, introduire son sexe dans le corps d’un autre ou d’une autre, Cela nécessite une certaine dose d’agressivité, dans le sens où agresser, cela veut dire étymologiquement aller au contact.

L’homme va au contact

C’est dans ce sens-là que dans certains sports, comme le rugby le football, le handball, un joueur va au contact, et on qualifie cela de viril, ces sports sont qualifiés de « virils », ce qui n’empêche pas certaines femmes de pratiquer ces sports.

Or l’agressivité est intrinsèque au genre masculin.

Ce qui ne veut pas dire qu’une femme n’est pas agressive. Chez elle c’est le plus souvent défensif.

Sans cette agressivité, dans le sens d’aller au contact, pas de séduction, pas de relations sexuelles heureuses, pas de réussite professionnelle non plus.

Vous n’avez donc pas le choix. Vous devez l’assumer, la développer.

Attention ! Qu’on se comprenne bien à propos de l’agressivité !

L’agressivité positive et l’agressivité négative

C’est comme pour le stress : il y a le stress négatif, celui qui nous empêche d’agir, ou diminue notre capacité à mobiliser nos compétences, notre désir, et nous fait rater ce que nous entreprenons. Parce que nous avons au fond une résistance à la réussite. Ou parce que nous ne sommes pas prêt.

Et il y a le stress positif, celui qui au contraire nous fait nous dépasser et atteindre des niveaux dont nous pensions ne pas être capables.

Il y a l’agressivité négative, qui se traduit par des comportements d’agression, de domination. Comme on n’a pas les moyens de réussir, on s’attaque aux autres pour les empêcher d’être heureux.

Et il y a l’agressivité positive qui se traduit par la motivation, la ténacité, la créativité, la mobilisation de toutes nos compétences, nos savoir-faire, notre savoir-être. L’agressivité positive n’est pas dirigée contre autrui. C’est l’énergie que vous créez, que vous mobilisez pour progresser dans la matière du réel.

C’est celle-ci qu’il est bon de développer.

Mais au fond, dans l’inconscient,

une voix nous susurre à l’oreille, non tu n’as pas le droit de réussir!

qui nous empêche de nous lancer, avec agressivité :

  • Tu n’as pas le droit de réussir parce que ce serait passer avant les autres : la culpabilité.
  • Les hommes et les femmes sont égaux, tu n’as pas le droit d’être « mâle ».

Attention ! je ne prétends pas que les hommes et les femmes ne sont pas égaux, oui en droits ils le sont, mais ils sont différents, ils n’ont ni les mêmes besoins en tout, ni les mêmes représentations, ni la même place dans la relation amoureuse, et dans le corps à corps intime.

Alors maintenant…

Vous savez que les maux dont vous souffrez sont les plus répandus de la Terre.

Vous savez que des millions d’hommes souffrent comme vous d’avoir peu d’amis, de ne pas oser parler en public, ni aborder une femme, ou un homme, ils souffrent de ressentir une anxiété parfois paralysante, dont ils ne comprennent pas la cause, d’être submergés par l’émotion au moment décisif, et comme vous savez cela, vous n’osez pas.

Et vous avez tout essayé, vous essayez mais cela ne marche pas.

Certes vous obtenez parfois des petites victoires, mais vous n’ignorez pas que cela ne résout pas le problème.

Et vous continuez à lutter à chaque occasion, à vous forcer à faire ce que votre être refuse, mais au fond vous savez que cela ne sert à rien.

Et savez-vous pourquoi vos efforts sont vains ?

La réponse est simple : il est très difficile, et souvent impossible de changer tout seul. Et , ce sera le sujet du prochain article: pourquoi vos efforts sont vains.

Eliezer

Articles Informations Abonnez-vous

Recevez régulièrement des articles vivants sur le masculin aujourd'hui, des informations et des conseils

Merci de vous être abonné à nos actualités. Vous recevrez bientôt nos informations et vos premiers articles.