Coaching homme & psychothérapeute – Etre un homme aujourd'hui, coaching de vie à Strasbourg

Virilité Affirmer

Oui mais c’est quoi la virilité?

Voici une réponse factuelle à cette question.

1 La virilité c’est

  • Être capable d’une érection.
  • Laisser la place et le temps à sa partenaire pour qu’elle jouisse.

J’ai évité l’expression “faire jouir”…Car cette expression implique un pouvoir de l’homme: entre une femme et un homme la relation de pouvoir est à éviter. Nous sommes égaux et différents, égaux et partenaires.

La différence réside dans les positionnements masculins et féminins. 

2 La virilité c’est aussi…

Être quelqu’un sur lequel une femme peut s’appuyer. Un pilier en quelque sorte.

Cela nous demande…

d’assurer. Dans la vie nous devons faire face à nos missions et à nos responsabilités, et accomplir avec succès les tâches qui nous incombent. Cela nous demande souvent d’apprendre à faire ce que nous ne savons pas encore faire.

d’être capable d’écouter et de comprendre. Être à l’écoute non seulement de ce qui est dit et demandé mais aussi de ce qui est implicite, et qui se manifeste par de l’agressivité ou des comportements d’évitement. Cela nécessite d’être capable de se centrer sur l’autre et de se mettre en retrait. Et de passer du premier degré, la réaction, au second degré, la compréhension, l’interprétation et le changement. Un homme a besoin d’être un peu coach et un peu psychologue.

de ne pas se laisser emporter par l’émotion. C’est être capable de prendre un peu de distance avec soi-même. C’est savoir se remettre en cause, reconnaître ses erreurs, et parfois transformer ses comportements.

de prendre l’initiative. Il est admis généralement dans la relation de séduction qu’un homme prend l’initiative de la relation, tandis qu’une femme fait savoir ou sentir à un homme qu’il lui plait. C’est un code, non une obligation. Mais dans le couple l’homme doit savoir prendre l’initiative en tous domaines, tout en laissant la place pour l’initiative de la partenaire, y compris dans la sexualité. Et ne pas prétendre tout savoir et avoir toujours raison.

Si vous n’êtes pas à votre place d’homme, ou si vous n’êtes pas à l’écoute, la relation de couple en souffre. Je peux vous aider à prendre votre place.

Prendre sa place d’homme c’est aussi une condition indispensable pour réussir ce que vous entreprenez et réaliser vos ambitions.

3 Les difficultés de couple.

Des accrochages qui pourrissent la vie à deux.

Des troubles sexuels. 

C’est le problème le plus voyant, le plus manifeste, et qui paraît hors de contrôle, car l’érection et l’éjaculation ne dépendent pas de notre volonté consciente. Notre comportement sexuel se joue au niveau inconscient. Aucun effort de volonté ne nous permettra de “se contrôler” sauf quand on aura élucidé la source du problème, souvent complexe, et qui demande un travail d’investigation et de reconstruction de soi.

Voici les trois difficultés les plus répandues.

  • L’éjaculation précoce ou prématurée. Du coup la relation amoureuse est écourtée, et la partenaire est frustrée, tandis que l’homme est culpabilisé.
  • L’impuissance. L’absence de l’érection empêche la pénétration et la relation sexuelle.
  • L’anéjaculation. Un homme n’éjacule pas dans le sexe d’une femme, inconsciemment il refuse de donner son sperme.

C’est du côté de l’homme que se manifestent les problèmes les plus décisifs, car ils empêchent la relation sexuelle, cela donne à l’homme une responsabilité spécifique. Mais du côté d’une femme existent aussi des difficultés très fréquentes, avant tout la frigidité. 

Cependant l’homme doit prendre la responsabilité pleine et entière de ses problèmes s’il veut les résoudre. Tout en restant conscient qu’il n’est pas responsable à lui tout seul. Car  ce n’est pas par hasard que tel homme et telle femme se rencontrent…

Les causes des troubles sexuels.

Bien des partenaires transposent dans la relation amoureuse les héritages culturels et les comportements hérités, les désirs inconscients noués dans la relation avec son père et avec sa mère.

Lorsque je dis père et mère, pour simplifier, ce sont les deux personnes qui tiennent lieu de père et de mère, oncle, tante, nouveau conjoint de la femme, de l’homme, toutes situations qui existent et complexifient le problème.

Voici des cas de figure très fréquents.

Une mère trop présente qui projette sur son fils son besoin d’exister, ses angoisses en particulier l’angoisse de séparation. 

Le destin inévitable de tout être humain est la séparation. Devenir un être séparé qui tient debout tout seul, cela résume la difficulté d’être et le but à atteindre. Mais c’est angoissant. D’où le besoin d’une mère de rester attachée à ses enfants. Ce qui les empêche d’être séparés.

Autre cas de figure: une mère en colère qui, inconsciemment, pour des raisons qui lui sont propres, rejette son fils, et celui-ci, aussi inconsciemment projette sa colère héritée réinvestit cette colère sur la femme qu’il désire.

Un père peu présent ou hésitant, peu investi dans la relation, qui laisse sa place à sa femme et qui ne pose pas de limites. Il n’assume pas sa fonction de séparation.

Ou un père très autoritaire qui ne laisse pas sa place à son fils pour se construire en un être autonome, indépendant et différent.

Changer

Prendre de la distance avec sa mère, construire une relation positive et juste avec son père, s’il est disponible pour cela, ou devenir son propre père, mettre au jour ses pulsions inconscientes qui parasitent sa relation avec une femme, cela fait partie des changements à apporter dans sa vie pour sortir de ses difficultés sexuelles, de l’inhibition et de l’anxiété…

et vivre une sexualité heureuse.

Voici les moyens…

Travailler sa stabilité émotionnelle.

S’enraciner. C’est-à-dire s’inscrire dans sa généalogie, conscientiser ses valeurs et les mettre en pratique.

Prendre confiance en soi.

Adopter un positionnement masculin. Hommes et femmes sont égaux mais différents. Différents dans l’attitude devant la vie (et la mort) et dans les comportements, dans les attentes dans le couple. 

C’est quoi le positionnement masculin?

Le positionnement découle de ce que Freud a nommé le roc de la réalité.

Le fondement du masculin (et du féminin), le roc de la réalité, ce sont les organes sexuels masculin et féminin.

Le pénétrant / le pénétrable

 Le solide / le liquide

L’extériorité/ l’intériorité.

Cette réalité détermine les positionnements féminins et masculins. Ils mettent en jeu les profondeurs de la personnalité. Lorsqu’on est mal positionné et pas aligné, tout dans sa vie en est affecté, et le plus souvent la sexualité en est le révélateur.

Car notre sexualité s’enracine dans nos profondeurs.

D’où si on ressent le besoin de changer, cela nécessite le plus souvent un travail de fond, en amont de la sexualité.

Je vous propose deux modes entre lesquels vous devrez choisir.

Le mode thérapie.

Des séances régulières pendant une durée indéterminée, ou une thérapie courte dont on fixe la durée..

Le mode coaching.

Une séquence composée d’un nombre limité de séances, selon un programme construit en fonction d’un objectif précis que vous voulez atteindre. C’est ce qu’on appelle aussi thérapie brève.

Qui je suis.

Eliezer : Coach et Thérapeute

Eliezer-Berkowitz-Coach-Hommes

Je suis un homme d’expérience et un professionnel investi et tendu vers le résultat.

J’associe principalement deux modes d’accompagnement personnel. Le coaching et la psychanalyse

Le Coaching :

C’est l’accompagnement au changement. Sortir de l’immobilisme, et aller vers son avenir, cela nécessite des changements. Le coaching ce sont aussi des outils pratiques de prise de conscience et de changement.

Je m’y suis formé à Mozaik International Paris, qui fait partie de l’ICF International Coaching Federation.

La Psychanalyse :

C’est le socle de la plupart des thérapies psy. La psychanalyse postule que les obstacles à notre réalisation, les inhibitions, certains comportements répétitifs nuisibles , trouvent leur source dans l’inconscient profond. Des pensées et des pulsions y sont enfouies, des mémoires refoulées nous déterminent. Des rêves, des paroles, des comportements, en sont les révélateurs.

Je m’y suis formé à l’association Lacanienne Internationale à Paris.

A cela j’ajoute :

Le Développement personnel.

Il s’intéresse surtout au corps et aux émotions, et popularise les recherches en neurosciences. L’objectif est de développer son quotient émotionnel, dont il a été démontré qu’il est le principal facteur de réussite, plus que le niveau d’étude.

Je m’y suis formé à l’association Existence (Ardèche).

L’analyse transactionnelle 

Elle permet de repérer nos positionnements inadéquats dans la relation, en particulier dans la relation de couple, on traque par exemple les situations dans lesquelles l’un des deux prend la position enfant, et, du coup, l’autre prend la position parent. Une source très fréquente de mécontentements et de disputes.

Cette pluralité des approches permet d’axer le travail sur le changement, et de prendre en compte en même temps la dimension inconsciente de nos comportements et décisions.

Combien cela va me coûter ?

Évidemment cela dépend de la durée.

Le tarif de la séance est de 60 euros, et il est modulable à partir de la deuxième séance. Nous pouvons en parler si vous êtes motivé.

Est-ce que vraiment cela va être efficace ?

Le bénéfice est assuré, ce travail a un effet inestimable en termes de conscience de soi, de confiance en soi, et d’engagement dans sa vie.

Ce que je vous propose d’abord, en fonction de vos besoins, mais aussi du sacrifice que vous êtes prêt à accomplir :

Choisissez :

Une psychothérapie longue, une psychanalyse.

Si vous avez déjà pratiqué une thérapie brève ou courte, et que vous avez besoin d’aller plus loin et plus en profondeur. Longue? C’est de l’ordre de 5 à 8 ans. C’est beaucoup? Oui. Il s’agit d’une transformation qui s’accompagne normalement de changements importants dans sa vie.

Une thérapie courte.

La durée d’une thérapie courte est d’un an à deux ans. Selon un rythme d’une à deux séances par semaine. Cette solution est adaptée aux personnes déjà installées dans leur vie, en général ayant passé le cap des quarante ans. D’où leur situation est déjà complexe, et donc délicate à changer, et leur mode de fonctionnement est déjà enraciné.

Une thérapie brève.

Elle dure d’une à vingt séances.  Oui cela peut-être une seule séance !  Il est fréquent que la première séance suffise à débloquer une situation.  La thérapie brève a donné naissance au coaching, à Palo Alto en Californie. En quoi cela consiste ?

  • Un objectif déterminé et à votre portée.
  • Un nombre de séances décidé à l’avance, selon un programme construit en fonction de vos problématiques.
  • La mise place d’appuis personnels intérieurs afin de faire face aux difficultés que l’on rencontre forcément dans sa vie : s’enraciner.
  • Un travail sur le corps qui est le principal artisan de notre stabilité.
  • La mise en place d’une discipline de vie, indispensable lorsque l’on veut atteindre un objectif, quand on a une ambition, comme les sportifs de compétition.
  • Des techniques qui visent le dynamisme et le changement.
  • Des directions pour continuer par soi-même, seul, ce travail personnel.
C’est une solution adaptée si vous n’avez jamais fait de thérapie. Commencez par la thérapie brève.

Les séances se pratiquent à distance ou dans mon cabinet selon que vous êtes loin ou proche.

Est-ce que vraiment cela va être efficace ?

Le bénéfice est garanti. Voici les effets :

  • La connexion avec son désir authentique.
  • Le positionnement masculin viril.
  • La confiance en soi.
  • Votre projection dans l’avenir.
  • L’engagement dans l’action.
  • La joie de réussir.

Boostez votre énergie développez votre puissance et votre vitalité.

Indiquez ici le problème que vous voulez résoudre, ou l’objectif que vous désirez atteindre.

Et travaillons ensemble:

Contact Us
Coaching Hommes Eliezer