Coaching homme & psychothérapeute – Etre un homme aujourd'hui, coaching de vie à Strasbourg
Mar 28

Je suis addict au sexe. Quoi faire?

Addict au sexe? Voilà ce que cela donne :

Poussée de libido le matin

Vous êtes tenaillé par une poussée de libido dès le matin, au réveil, puis il faut bien débander et commencer vos activités. (J’ai réservé ceci aux moins de 35 ans, parce que l’énergie sexuelle diminue avec l’âge. )

Votre partenaire ou compagne ne suit plus, ou pas du tout. Si vous n’en avez pas, l’obsession sexuelle vous handicape pour sortir de l’isolement. Car probablement vous êtes aussi addict au aux plaisirs solitaires, et cela n’apprend pas à “aborder une femme“.

Ensuite vous ne pensez plus qu’à ça. Chaque femme que vous croisez, vous l’imaginez nue et plus particulièrement les parties intimes.

Le risque est que votre pulsion envahissante vous  empêche de faire ce que vous avez à faire. Difficile de se concentrer .

L’inconvénient aussi est qu’il est difficile d’entrer en relation avec une femme si on est tenaillé par le sexe, et qu’on ne pense qu’à ça, car, comme je l’explique par ailleurs, entrer en relation avec un ou une autre nécessite d’être dans la gratuité, c’est-à-dire sans but défini : seulement le plaisir de la rencontre, et puis on voit.

Comment faire pour calmer vos poussées de libido?

Il existe des solutions, des bonnes et des mauvaises. Je commence par les mauvaises

1 Agresser…

la 1ère femme, ou le 1er homme si vous êtes homosexuel, qui vous inspire et que vous rencontrez, en essayant de la soumettre à votre envie. Problème ! Le viol et le harcèlement sexuels sont de plus en plus réprouvés par la société, et lourdement condamnés.

2 Fumer.

A la longue la tabagie diminue l’appétence sexuelle. Et d’autre part elle est un dérivatif : elle absorbe votre énergie. Déconseillé ! Le tabac est une grave addiction, parce que l’effet de la nicotine est immédiat, et donc la dépendance est très forte ; avec des conséquences sur la santé, mais aussi sur votre réussite dans tous les domaines de votre vie.

3 Boire.

L’alcool dissout le désir, émousse la motivation, mais diminue les facultés physiques et mentales, et provoque une dégradation de la personne, voire une déchéance sociale. Il est extrêmement difficile de se débarrasser de lui quand on est devenu alcoolique. Déconseillé.

4 Se masturber.

La masturbation libère bien sûr votre énergie sexuelle. C’est une solution temporaire. Inconvénients : on ne s’épanouit pas avec la masturbation, tout simplement parce qu’il y manque la relation à l’autre, la seule chose qui peut rendre vraiment heureux (et aussi malheureux). La masturbation dite compulsive est un facteur de déprime, comme la plupart des addictions, en même temps qu’elle en est un symptôme. Si la masturbation, sans risque, se substitue à la relation vraie, risquée, il vaut mieux s’en abstenir, manière de se contraindre à prendre le risque de d’entrer en relation avec une femme.

5 Faire du sport.

L’énergie de l’être humain, c’est un potentiel, au sens de l’énergie électrique. En cela nous ne différons pas des animaux. Elle peut s’investir dans l’activité de différentes manières, dont par exemple le sport. L’investissement de votre énergie dans le sport, diminue temporairement la pulsion sexuelle. Conseillé. Cela donne aussi du tonus qui influence positivement toutes vos activités. Et ce tonus corporel aide à remettre le sexe à sa place.

6 Méditer.

Parmi les bienfaits de la méditation, reconnus par les recherches en neurosciences, en voici deux qui concernent notre sujet : un meilleur état de présence, en s’inscrivant mieux dans son propre corps, et, corollaire, une diminution de la tendance à mentaliser. Or les pensées sexuelles envahissantes c’est aussi du mental.

7 Travailler sa respiration.

Il s’agit de s’exercer à la respiration consciente, et de l’introduire dans votre quotidien comme une routine. Cela renforce la présence corporelle et mobilise l’attention, ce qui permet de mettre le sexe au second plan.

8 Porter un chapeau.

Ou une casquette. Vous trouvez cela bizarre ! Qu’est-ce que vient faire le chapeau ici ? Avez-vous remarqué qu’à beaucoup d’époques et dans beaucoup de civilisations les hommes ont porté des chapeaux. Jusqu’à la deuxième guerre mondiale, tous les hommes en Europe portaient un chapeau ou une casquette, pour compléter le vêtement, qui commence en bas par les chaussures. Le chapeau est une limite. Et la sensation du chapeau sur sa tête, aide à garder conscience de son existence corporelle, au-delà du sexe, quand celui-ci prend toute la place.

9 Construire-Reconstruire son assise personnelle.

Cette expression évoque la position assise [Parce que votre assise, c’est aussi un projet, un désir, une mission à accomplir, qui vous aide à mettre le sexe en retrait dans votre vie, et dans vos pensées.] :

C’est être assis, installé en vous-même. J’appelle cela aussi le socle : les piliers stables de l’existence de chacun en ce monde. Quand vous êtes tenaillé par le besoin sexuel, vous sentez que vous êtes comme poussé en avant. Mieux vous aurez construit votre assise, moins vous serez sujet à l’emballement sexuel, comme à tout emballement émotif, et mieux vous serez apte au désir et à la relation amoureuse, et à réussir dans votre vie personnelle et professionnelle.

Dit autrement, construire son assise, c’est construire son Je, lui donner de l’épaisseur, et s’enraciner. Ce sont les huit conditions pour être bien, que j’ai développées pour vous dans huit articles à venir : être un corps, enraciné, appartenant, relié, en mouvement, homme ou femme, reconnu, reliant:

1 Être un corps

Développer son état de présence.

2 Être enraciné.

Prendre conscience de son patrimoine et contacter ses origines.

3 Être appartenant.

Développer ses groupes d’appartenances.

4 Être relié.

Trouver, développer sa spiritualité.

5 Être en mouvement.

Donnez un sens à sa vie pour se mettre en mouvement.

6 Être un homme / (ou femme si vous êtes une femme).

Construire son style personnel d’être au masculin (ou au féminin).

7 Être reconnu.

Développez les compétences nécessaires pour réussir et être reconnu.

8 Être reliant

Devenir pour autrui une référence, un point d’appui.

Je suis à votre disposition :

PRENDRE RENDEZ-VOUS 0671421912                                                                            M’ENVOYER UN MAIL

About The Author

Abonnez-Vous à notre Newsletter

Recevez régulièrement des articles vivants sur le masculin aujourd'hui des informations et des conseils